Lettre de nouvelles d’automne

Jusqu’à preuve du contraire, toujours libre, tête, mains et pieds ne sont pas enchaînés… Une rentrée riche en expositions photographiques malgré une situation sanitaire sclérosante – Un Bureau éphémère sur la dalle des Horizons où la mémoire vient se déposer, un.e témoin après l’autre, sur les cinquante ans des tours jumelles Eiffel rennaises – Une exposition de l’existant Fenêtres sur Bourg au Café Chez moi – Une installation en cage triangulaire de l’Exploration confinée à la maison de quartier de Villejean – Une proposition collective de Monter aux arbres sur les murs de la cantine des Ateliers du vent – Un accrochage quasi-sauvage H2020 en fomentation pour le motif « Rdv de confinement » et « Nocturne »… Debout, en vie et bien envie, ne pas laisser s’installer durablement le déséquilibre.

Lignes de pêcheurs sur le port de Douarnenez, le 5 août 2020 entre 22h54 et 22h57. [Traitement numérique non tiré]
Une photo du Bois. [Traitement numérique non tiré]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s